«La classe politique n’a pas conscience du désastre dans lequel notre patrimoine est plongé»

Le nihilisme mondain de nos « élites » ne peut supporter d’avoir la charge d’un pays qui a une longue histoire qui s’exprime dans ses monuments et son patrimoine. Regarder et visiter un bâtiment historique est une leçon d’histoire qui nous explique la tradition dont nous sommes les héritiers. Mais « du passé faisons table rase » est devenu …

«La classe politique n’a pas conscience du désastre dans lequel notre patrimoine est plongé»Lire plus »

Les aventures de la Res Publica et de la Souveraineté du peuple

par Jacques Sapir   Madame , professeure à Paris-8, est spécialiste d’histoire romaine et de l’histoire intellectuelle ; elle est une personnalité reconnue du monde universitaire français. Elle vient de publier un ouvrage sur l’évolution de la conception de la « chose publique », de la res publica dans le monde romain qui fera date[1]. …

Les aventures de la Res Publica et de la Souveraineté du peupleLire plus »

Une « canicule » bien commode pour continuer la propagande sur le réchauffement

  Par Claude Brasseur Selon la météo, la vague de chaleur de 2018 se termine. Elle fut du pain béni pour les climato-alarmistes. Les techniques de Propaganda, de Bernays, se sont perfectionnées et ils ont eu l’idée géniale d’évoquer la consommation des conditionnements d’air, même s’il y en a très peu en France et même …

Une « canicule » bien commode pour continuer la propagande sur le réchauffementLire plus »

Une vérité qui dérange: le réchauffement climatique ralentit

Il était naturellement prévisible que la canicule de l’été 2018 soit utilisée comme une opportunité par les affairistes et les politiciens en mal de noble cause pour faire avancer leur démagogie sur le réchauffement climatique. Oui, la terre se réchauffe, le montagnard que je suis voit ses chers glaciers fondre depuis 40 ans. Mais cela …

Une vérité qui dérange: le réchauffement climatique ralentitLire plus »

Le sens de l’effraction macronienne

  Par Bertrand Renouvin Par Bertrand Renouvin Emmanuel Macron aime se raconter. Il fait des mots et prend des poses, ébloui par son propre commentaire. Le 13 février, devant l’Association de la presse présidentielle, il a une nouvelle fois joué au philosophe, lucide sur lui-même autant que sur l’époque : « Je n’oublie pas d’où je viens. …

Le sens de l’effraction macronienneLire plus »

Macron, Caligula et Sylla

Pour commenter l’affaire dont tout le monde parle, j’étais remonté à Sigmaringen et Raspoutine. Jacques Sapir remonte lui à Caligula. Notons qu’il est toujours agréable de voir un économiste pétri de culture classique qui, quand on lui demande si Alexandre a vécu avant ou après Napoléon, ne répond pas « Alexandre qui? ». Dans le nécessaire travail …

Macron, Caligula et SyllaLire plus »