Le Président Macron est-il Républicain?

[Russeurope en exil] par Jacques Sapir Dans une tribune publiée dans le journal « Le Monde », le constitutionnaliste Alexandre Viala avance que le Président Emmanuel Macron incarne, mais aussi développe, une nouvelle forme de gouvernement, qu’il appelle «épistocratie », Lire la suite…

21 septembre 2017: L’entrée en vigueur du CETA

L’entrée en vigueur du CETA: un scandale démocratique PAR JACQUES SAPIR · PUBLICATION 22 SEPTEMBRE 2017 Le traité de libre-échange avec le Canada, ce que l’on appelle le CETA, est donc entré en application le jeudi 21 septembre. Il montre Lire la suite…

Qu’est-ce qu’une bonne décision publique? 2017

Au moment ou le président Macron déclare “Les Français détestent les réformes, il faut les leur expliquer” sur le mode de la brève de comptoir, “les femmes ne savent pas lire une carte routière”, je publie cette nouvelle édition de mon Lire la suite…

Coralie Delaume : « Non, la France n’est pas droguée aux dépenses publiques »

Je reproduis l’article de Coralie Delaume qui cloue son bec au ministricule Bruno Le Maire, ce champion du retournement de veste et d’aplaventrisme, sur les Français et la dépense publique. J’ai analysé en détail cette antienne que nous recyclent nos Lire la suite…

Le “contrat de projet”, ou les prédateurs contre l’industrie et l’entreprise

La création d’un contrat de travail « de projet », sous ce nom qui sonne bien la modernité, est une régression économique qui va privilégier la rente et la spéculation aux dépens du travail créatif qui fait la réelle valeur de l’entreprise. Lire la suite…

Comment l’Europe a permis la paupérisation de ses classes moyennes

FIGAROVOX/ANALYSE – Les classes moyennes reculent partout en Europe. Pour Véronique Nguyen, rien d’étonnant à ce que celles-ci expriment leur colère car les acteurs publics les ont mutilées sur l’autel du libre-échange, puis asphyxiées. Véronique Nguyen est professeur affiliée à Lire la suite…

La question du développement urbain, la seule question politique qui vaille!

Ces élections françaises laissent un champ de ruines. Alors que, comme le remarque Jacques Sapir, les idées dites « souverainistes » sont majoritaires dans le pays, elles n’ont pas de représentation politique, tant sont grands les sectarismes et les incompétences. Jean-Luc Mélenchon Lire la suite…