Les dégats de la crise du coronavirus à l’industrie française

Cette crise est bien plus grave que celle de 2008. De plus, la crise de 2008 était au départ financière, puis elle a touché le secteur de la production. La crise actuelle démarre dans l’arrêt ou dans la mise en sommeil d’une partie de la production en raison du confinement. Les chiffres de baisse de la production sont plus du niveau de la crise de 1929. Mais, ce qui est nouveau, est la rapidité avec laquelle la production se retrouve quasiment à l’arrêt. C’est donc une crise inédite. Elle va profondément modifier l’attitude de la population et, espérons-le, des gouvernants.

L’existence de l’euro, cause première des « gilets jaunes »

Près de vingt ans après le lancement de l’euro, le 1er janvier 1999, la situation de la monnaie unique européenne est paradoxale. D’un côté, l’échec de ce projet est patent, étant reconnu par la plupart des économistes compétents, dont de très nombreux Prix Nobel. De l’autre, ce sujet est maintenant tabou en France, au point qu’aucun responsable politique n’ose plus l’aborder de front. Comment s’explique une telle situation ?