Les sept péchés capitaux de l’Europe

L’Europe (l’Union européenne) a la migraine. L’une de ses principales composantes (l’Angleterre) se dispose à la quitter, ses composantes orientales ex-communistes se rebellent au nom de leur liberté fraîchement acquise, sa croissance économique est au plus bas, y compris en Allemagne… L’Europe n’arrive pas à maîtriser les flux d’immigrants en provenance d’outre-Méditerranée.

Européennes 2019: Un référendum?

Quel est l’enjeu de cette élection? Sur le fond il est nul, puisque le “parlement” européen ne sert à rien (le vrai pouvoir est à la Commission) et ne représente personne puisqu’il n’y a pas de peuple européen. Sans attendre le résultats des élections, dont ils n’ont visiblement rien à faire, les dirigeants européens se sont réunis à Sibiu pour définir dix engagements qui ne sauraient être remise en cause. Les oligarques se mobilisent pour faire voter, pour n’importe qui, mais voter. Y compis la nouvelle pretresse de la religion du climat, Greta Tunberg, s’y met. Naturellement pour sauver la planète. Ces appels au vote entend souligner que ce parlement servirait à quelque chose, ce qui tendrait à abonder dans le sens du boycott.

L’existence de l’euro, cause première des “gilets jaunes”

Près de vingt ans après le lancement de l’euro, le 1er janvier 1999, la situation de la monnaie unique européenne est paradoxale. D’un côté, l’échec de ce projet est patent, étant reconnu par la plupart des économistes compétents, dont de très nombreux Prix Nobel. De l’autre, ce sujet est maintenant tabou en France, au point qu’aucun responsable politique n’ose plus l’aborder de front. Comment s’explique une telle situation ?