Knowledge management

La technologie, entre pilote et naufrageur des administrations publiques ?