La sécurité économique des pôles de compétitivité

La sécurité économique des pôles de compétitivité

Ce rapport résulte d’une commande du ministre de l’économie numérique – à l’époque Eric Besson – au SCIE compte tenu des préoccupations quant à la sécurité des informations produites par les pôles de compétitivité. Fruit d’une enquête auprès de 54 pôles sur 71, il apparaît que la sécurité des informations n’est pas une préoccupations à avoir ex-post ou qui pourrait se régler par la sécurisation des échanges numériques, mais est liée à la conception même de l’écosystème d’innovation que constitue un pôle. Celui-ci n’est pas un objet administratif classique dont on peut délimiter les frontières: c’est un ensemble aux contours flous qui évoluent au gré des projets. Inspiré des travaux de Masahiko Aoki sur les dynamiques d’institutionnalisation dans les clusters californiens, il aborde la question du point de vue des jeux d’acteurs et de la création d’institutions informelles durables.

Les conclusions de ce rapport interpellent directement les pratiques de l’administration qui ne sont outillées que pour agir par réglementation, alors qu’il s’agit ici d’agir sur les comportements endogènes des participants aux projets des pôles.

Il n’a pas reçu à ce jour, de mise en oeuvre concrète, hormis une première réflexion sur la sécurisation des plateformes électroniques d’échange.

 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>