Nietzsche

Mai 68 a-t-il changé quelque chose? Réponse à Alain de Benoist

Dans un papier de bonne facture (que je reproduis ci-dessous), Alain de Benoist soutient que mai 68 n’a en fait rien changé et que sans mai 68, nous en serions au même point. Sur le temps long, je partage son analyse, mais, pour avoir vécu comme lui (nous n’étions sans doute pas dans le même …

Mai 68 a-t-il changé quelque chose? Réponse à Alain de BenoistLire plus »

La loi de « moralisation », une loi liberticide

Ce gouvernement qui s’est fait élire pour nous protéger d’une très hypothètique menace d’extrême-droite sombre avec cette loi dans une dérive démagogique et liberticide. On avait beaucoup parlé durant la campagne électorale de « moralisation », mesure censée s’incarner dans l’obligation d’un casier judiciaire vierge pour tout candidat. Mesure faite pour plaire au bon peuple, mais en …

La loi de « moralisation », une loi liberticideLire plus »

Pour Etienne Chouard

    Je lis énormément de livres. Non plus des romans, que pourrais-je lire aujourd’hui dans cet univers de mièvrerie commerciale après avoir dévoré durant mon adolescence et ma prime jeunesse Jack London, les Rougon Macquart de Zola, Stefan Zweig, Arthur Schnitzler, Albert Camus….? Non. Je lis des livres d’histoire, de philosophie, d’économie, des essais. …

Pour Etienne ChouardLire plus »

Le gouvernement libre dans les fresques de Lorenzetti

Comment interpréter la fresque « Du bon gouvernement » peinte par Lorenzetti en 1338 dans le palais communal de Sienne ? Fait-elle l’éloge de la loi qui garantit la concorde dans la cité et protège les individus, ou de la sagesse qui dirige naturellement les hommes vers le bien commun ?

Le nihilisme contre le bien commun

Extrait de Gouverner par le Bien commun « Tel est le funeste destin de l’Europe : ayant cessé de craindre l’homme, nous avons cessé de l’aimer, de le vénérer, d’espérer en lui et même de le vouloir. Désormais le spectacle qu’offre l’homme fatigue. Qu’est-ce qu’aujourd’hui que le nihilisme, sinon cela ? (…) Nous sommes fatigués …

Le nihilisme contre le bien communLire plus »

La philosophie du sujet, figure du nihilisme actif

Les nouvelles technologies et le troisième âge du nihilisme Le nihilisme moderne trouve sa source au XVII° siècle avec l’apparition de la technique comme activité autonome, qui se développe indépendamment des besoins de l’homme. Hannah Arendt identifie trois activités humaines fondamentales: le travail, qui correspond aux nécessités biologiques du corps humain, l’œuvre, qui est la …

La philosophie du sujet, figure du nihilisme actifLire plus »

La théorie des élites.

Par Denis Collin • Morale et politique • La République de Platon est certainement la première philosophie politique des élites. Philosophe-roi et gardiens constituent les personnages clés de cette élite destinée à assurer la justice dans la cité et la conservation de ses lois. La philosophie politique moderne et contemporaine, par contraste, semble s’est détournée de l’élitisme politique. La pensée démocratique …

La théorie des élites.Lire plus »