Un endroit de rêve pour vos vacances

Un endroit de rêve pour vos vacances

Islamisme, programme et mode d’emploi

Il faut lire Dabiq, la revue culte de l’Etat islamique. Culte, elle l’est car écrite en excellent anglais et avec une profonde connaissance des textes et des débats théologiques au sein de l’Eglise catholique, des débats – et ébats – au sein des sociétés occidentales, de leurs travers et de leur décadence. Nul […]

Le nécessaire retour à la philosophie du bien commun

La nomination au gouvernement français de trois arsouilles arrivistes et prédateurs signe une phase – malheureusement pas finale – de la dégénérescence du régime politique en France. Inutile d’ergoter sur ces personnages qui resteront dans les poubelles de l’histoire dont leur érection à la fonction de ministricule leur fait croire qu’ils en sont […]

Quelles capacités stratégiques pour les managers publics ?

 

Paru dans

Le métier de gestionnaire public à l’aube de la gestion par résultats

Nouveaux rôles – Nouvelles fonctions – Nouveaux profils

Sous la direction de Bachir Mazouz, Presses de l’Université du Québec

En ce début de XXIe siècle, être gestionnaire public c’est être aux commandes d’organisations […]

Comment tuer proprement un ennemi politique?

Pour Etienne Chouard (suite)

Marcelin Albert

Les plus âgés, ceux qui ont vécu l’école d’avant Najat Vallaud Belkacem où on apprenait l’histoire de France, ont sûrement en mémoire l’histoire de Marcelin Albert, le héros de la révolte des vignerons du Midi en 1907, qui avait soulevé les vignerons contre la fraude et […]

La philosophie du bien commun

Les effets du bon gouvernement […]

Le bien commun face au relativisme

Ce papier a été publié la première fois en 1999, puis repris dans mon livre de 2001 Gouverner par le bien commun. A sa relecture, tous les phénomènes qu’il analyse sont d’une grande actualité et les pires dérives du relativisme s’affichent plus de dix ans après avec une violence accrue à l’occasion de […]

Pour une logique de l’indiscipline

Il est à craindre que l’important ouvrage d’Alasdair Roberts paru en 2010 aux Etats-Unis, « The Logic of Discipline »[1], n’ait pas l’impact qu’il mérite auprès du public francophone, et français en particulier, confronté aux interrogations soulevées par la crise de l’euro, et derrière elles, tout le système de croyances qui a présidé aux réformes depuis la fin des années 1970. […]