Mois : avril 2013

Copé et Parisot : les barbares de la mondialisation

  Par Laurent Pinsolle 30 avril 2013   L’inexorable progression du chômage et le record atteint la semaine dernière ont provoqué son cortège de réactions. Mais tant l’UMP que le Medef proposent d’aller plus loin encore dans une politique qui a pourtant échoué comme le montre l’interview de Laurence Parisotque les propositions de Jean-François Copé.       Laurence …

Copé et Parisot : les barbares de la mondialisationLire plus »

Entretien avec J.Sapir (2/2) : Pas de sortie de crise sans sortie de l’Euro | Blog de Nico

[….]  » Sapir : Là encore, il faut regarder les montants. 10%du PIB allemand, ça veut dire 250 Mds. Dans les calculs que j’avais fait pour chiffrer le coût du fédéralisme, j’aboutissais en fait à 300 Mds par an nécessaires, le reste étant fourni par d’autres pays du Nord. Conservons l’idée de 250 Mds, et regardons les impôts européens …

Entretien avec J.Sapir (2/2) : Pas de sortie de crise sans sortie de l’Euro | Blog de NicoLire plus »

Entretien avec Jacques Sapir (1/2) : la crise à Chypre et ses conséquences | Blog de Nico

Entretien avec Jacques Sapir (1/2) : la crise à Chypre et ses conséquences 26 mars 2013  Cette semaine, nouvel entretien exclusif pour le blog, avec l’économiste Jacques Sapir que j’ai pu rencontrer cet après-midi pour recueillir son point de vue sur la crise européenne. A vrai dire, cet entretien était programmé depuis quelques semaines, bien …

Entretien avec Jacques Sapir (1/2) : la crise à Chypre et ses conséquences | Blog de NicoLire plus »

Le pourtoussisme a vaincu !

Les nouvelles valeurs de la République : subjectivisme, relativisme, mercantilisme Anne-Marie Le Pourhiet Ça y est, c’est fait. En votant « le mariage pour tous », la gauche française vient de larguer définitivement le peuple et de sceller officiellement son adhésion au libertarisme et au relativisme culturel, à la mondialisation heureuse et au mercantilisme triomphant. Deux hommes …

Le pourtoussisme a vaincu !Lire plus »

Jean-Claude Michéa : préserver ou disparaître

 Par Christian Authier  offre une critique implacable et iconoclaste du libéralisme au nom d’un conservatisme critique. Lire un essai de Jean-Claude Michéa est un exercice de salubrité intellectuelle qui se marie au plaisir de goûter une langue précise, claire, à mille lieux des nuées ou des slogans journalistiques en cours. Son dernier opus, L’Empire du …

Jean-Claude Michéa : préserver ou disparaîtreLire plus »

Gouverner par le bien commun, critique de Denis Collin

Dans sa critique, Denis Collin apporte beaucoup d’éléments d’une grande actualité. Je n’ai jamais été d’accord avec la préface que m’a faite PM Coûteaux qui donne une lecture caricaturale de Machiavel, que je lui avais conseillé de lire. Il n’en a rien fait, abandonnant sa carrière intellectuelle pour aller gérer son narcissisme dans la création …

Gouverner par le bien commun, critique de Denis CollinLire plus »