présidentielles2017 Archives - Page 2 sur 3 - Claude ROCHET

présidentielles2017

La France d’après

En 1969, Serge July et Alain Geismar publient « Vers la guerre civile« , un brûlot qui considérait que la France de De Gaulle était un régime fasciste et appelait à l’embrasement de l’Europe de Lisbonne à Berlin. Quelques années plus tard et de Gaulle disparu, cette même joyeuse bande (avec Glucksmann, Cohn-Bendit, BHL, Kouchner, Geismar et alii…) …

La France d’aprèsLire plus »

La fin du Club des castors: on va enfin pouvoir parler politique.

La fin du Club des castors Dans ma dernière revue des troupes, j’annonçais sans grand risque l’issue déplorable du concours de beauté électoral. Le débat entre les deux candidats finalistes a été pire que ce qu’on pouvait en attendre. Je retiendrai la formule d’Eric Zemmour, c’est l’affrontement de  l’arrogance et de l’incompétence. Des disputes de cour …

La fin du Club des castors: on va enfin pouvoir parler politique.Lire plus »

De la nature du fascisme et du recours à l’argument moral

Une campagne électorale est rarement un moment d’élévation intellectuelle à la hauteur de vrais enjeux, comme ce fut le cas du temps du gaullisme – et temporairement du débat sur la constitution européenne de 2005 qui a été d’excellent niveau- mais depuis lors tout a été fait pour les transformer en concours de beauté. Le professeur …

De la nature du fascisme et du recours à l’argument moralLire plus »

Deux cartes pour comprendre une élection

Intro: Le résultat du suffrage du 23 avril 2017 est choquant. Choquant qu’un « produit » fabriqué par « le système » et les médias au service des puissances d’argent, sans programme autre que la poursuite au carré de la politique du président le plus méprisé, le plus incompétent et le plus servile de l’histoire de la V° république, …

Deux cartes pour comprendre une électionLire plus »

Dernière revue des troupes avant l’effondrement…

  Dans sa dernière intervention devant ses équipes de campagne vendredi soir, Nicolas Dupont Aignan se lamentait de n’avoir pas pu valoriser le programme qu’il avait bâti avec des équipes d’experts venus de tous les horizons – programme auquel j’ai contribué (parties « Etat » et « institutions ») avec beaucoup d’amis comme André Jacques Holbecq et Jacques Sapir …

Dernière revue des troupes avant l’effondrement…Lire plus »