Un endroit de rêve pour vos vacances

Un endroit de rêve pour vos vacances

Jean-Claude Michéa: « Notre ennemi, le capital »

Si Jean-Claude Michéa est toujours aussi pénible à lire (le livre en lui-même compte 71 pages remplies à un bon tiers de notes, auxquelles renvoient 210 pages de ses fameuses scolies qui elles-mêmes renvoient à des notes…) il est toujours aussi intéressant pour qui cherche à comprendre comment la gauche est tombée […]

Le nécessaire retour à la philosophie du bien commun

La nomination au gouvernement français de trois arsouilles arrivistes et prédateurs signe une phase – malheureusement pas finale – de la dégénérescence du régime politique en France. Inutile d’ergoter sur ces personnages qui resteront dans les poubelles de l’histoire dont leur érection à la fonction de ministricule leur fait croire qu’ils en sont […]

Comment tuer proprement un ennemi politique?

Pour Etienne Chouard (suite)

Marcelin Albert

Les plus âgés, ceux qui ont vécu l’école d’avant Najat Vallaud Belkacem où on apprenait l’histoire de France, ont sûrement en mémoire l’histoire de Marcelin Albert, le héros de la révolte des vignerons du Midi en 1907, qui avait soulevé les vignerons contre la fraude et […]

Pour Etienne Chouard

Avec Etienne Chouard, au pied de la Sainte Victoire

Je lis énormément de livres. Non plus des romans, que pourrais-je lire aujourd’hui dans cet univers de mièvrerie commerciale après avoir dévoré durant mon adolescence et ma prime jeunesse Jack London, les Rougon Macquart de Zola, Stefan Zweig, Arthur Schnitzler, Albert Camus….? Non. […]

En finir avec la gauche

Toujours imprégné de libéralisme mitterrandien, le socialisme à la Hollande ne convainc pas le philosophe Jean-Claude Michéa. A l’occasion de son nouveau livre, « les Mystères de la gauche », il s’en explique en exclusivité pour « Marianne ».  

Au moins depuis la parution d’Impasse Adam Smith en 2002, un livre de Jean-Claude Michéa est toujours attendu. […]

Malaise dans la civilisation

J’ai apprécié ce livre pour sa culture et la qualité de son raisonnement et ses nombreuses références. Je lui reprocherai seulement de ne pas retourner aux sources de ce qu’est la République an sens de la philosophie politique, qui n’a rien à voir avec les « valeurs de la République » invoquées par les élites actuelles, qui ne sont que du relativisme et du nihilisme soft. Je renvoie à mes pages de philosophie politique sur ce sujet. […]

Michéa dévoile les mystères de la gauche

Depuis toujours, Jean-Claude Michéa n’a eu de cesse précisément d’analyser les concepts et les «étiquettes» utilisés par commodité et peu à peu vidés de leur sens […]