Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Droits de reproduction

Les publications de ce site sont placées sous licence Creative Common. Ils peuvent être repris à condition de citer leur auteur [Claude Rochet], leur source [Site personnel de Claude Rochet], url de la page correspondante, de ne pas modifier le contenu, de ne pas en tirer commerce.

Deezer

Un endroit de rêve pour vos vacances

Un endroit de rêve pour vos vacances

Politiques publiques, de la stratégie aux résultats

« Bien faire les bonnes choses », ce slogan de bon sens pour tout citoyen est rien moins qu’évident à mettre en œuvre ! À quoi sert l’État ? Qu’est-ce qu’une bonne politique ? Comment en mesurer les effets ? Qu’est-ce qui est constant depuis la naissance de l’État moderne ? Qu’est-ce qui est spécifique à la IIIe révolution industrielle ?

L’auteur plaide pour mettre la politique aux commandes – nos comptes peuvent être exacts (bien faire les choses) et nos politiques mauvaises (faire les mauvaises choses) – et s’inscrit contre la vogue de la « bonne gouvernance » prônée par les organisations internationales. Il n’en délaisse pas pour autant les techniques de gestion qui permettent aujourd’hui de concevoir des dispositifs publics innovants et performants : le lecteur trouvera en ce livre l’état de l’art des méthodes de gestion, illustré de nombreux exemples.Il trouvera également ici une revue de la littérature sur le rôle des politiques publiques ouvrant des perspectives bien différentes de ce qu’il est habitué d’entendre.

[amazon_link id=”2804121844″ target=”_blank” ]Politiques publiques[/amazon_link] est un ouvrage à la fois académique basé sur des recherches de terrain, et de méthodologie très opérationnelle qui pourra devenir le livre de chevet de tout responsable impliqué dans la conception et la conduite d’une politique publique. L’auteur, professeur d’université qui a occupé des fonctions dirigeantes dans le secteur privé et dans le secteur public, apporte ici à la fois le fruit de ses recherches et de son expérience de terrain. Sa conception et sa facture sont extrêmement originales, son ton incisif et sa portée plus que pédagogique. Le tout est riche sans être jamais foisonnant ou confus, ni dépourvu d’humour. Un ouvrage indispensable pour qui veut y voir clair dans le débat confus sur le rôle de l’Etat et de la dépense publique

De Boeck Editions   –   Flyer–  L’auteur


Ces pages permettront aux lecteurs de retrouver les sources de l’ouvrage et d’accéder à des compléments que je mettrai en ligne quand des nouveautés me sembleront intéressantes à la compréhension du sujet. Pour débattre des problèmes de politique publique soulevés, j’ai créé un site dédié sur LinkedIn par lequel vous pouvez me contacter

TABLE DES MATIERES

  1. INTRODUCTION (téléchargeable!)
  2. Chapitre 1: Faire les bonnes choses 
  3. CHAPITRE 2
  4. CHAPITRE 3
  5. CONCLUSION (téléchargeable)

« Tu exaltes dans la personne des Thémistocle, des Cimon, des Périclès, des hommes qui ont fait faire bonne chère à leurs concitoyens en leur servant tout ce qu’ils désiraient, sans se soucier de leur apprendre ce qui est bon et honnête en fait de nourriture. Ils ont agrandi l’Etat s’écrient les Athéniens ; mais ils ne voient pas e que cet agrandissement n’est qu’une enflure, une tumeur pleine de corruption. Voilà tout ce qu’ont fait ces anciens politiques pour avoir rempli la cité de ports, d’arsenaux, de murailles, de tributs et autres niaiseries semblables, sans y joindre la tempérance et la justice »

Réplique de Socrate dans Gorgias, Platon

« Tandis que l’homme se complaît dans cette recherche honnête et légitime du bien-être, il est à craindre qu’il ne perde enfin l’usage de ses plus sublimes facultés, et qu’en voulant tout améliorer autour de lui, il ne se dégrade enfin lui-même. C’est là qu’est le péril, et non point ailleurs. Il faut donc que les législateurs des démocraties et tous les hommes honnêtes et éclairés qui y vivent, s’appliquent sans relâche à y soulever les âmes et à les tenir dressées vers le ciel. Il est nécessaire que tous ceux qui s’intéressent à l’avenir des sociétés démocratiques s’unissent, et que tous, de concert, fassent de continuels efforts pour répandre dans le sein de ces sociétés le goût de l’infini, le sentiment du grand et l’amour des plaisirs immatériels. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, II- XV

« L’éducation libérale qui consiste en un commerce permanent avec les plus grands esprits est un entraînement à la modestie la plus haute, pour ne pas dire l’humilité. Elle est en même temps un entraînement à l’audace : elle exige de nous une rupture complète avec le bruit, la hâte, l’absence de pensée, la médiocrité de la Foire aux Vanités des intellectuels, comme de leurs ennemis. Elle exige de nous l’audace impliquée dans la résolution de considérer les opinions ordinaires comme des opinions extrêmes ayant au moins autant de chances d’être fausses que les opinions les plus étranges ou les opinions les moins populaires. L’éducation libérale est libération de la vulgarité »

Leo Strauss, Qu’est-ce qu’une éducation libérale ?,

in  [amazon_link id=”2130429602″ target=”_blank” ]Le libéralisme antique et moderne[/amazon_link]

Facebook Comments

Chapitre III: « Bien faire les bonnes choses »

Mis à jour le 2013-05-29 Chapitre 3: « Bien faire les bonnes choses », ou la qualité des dispositifs « On ne peut trancher les dilemmes sociaux qu’à travers des processus de choix public fondés sur la participation, le dialogue et les débats ouverts. Ces débats mettent en jeu les fins ultimes, mais aussi les Lire la suite [...]

Chapitre II: Bien faire les choses

Chapitre 2: « Bien faire les choses », ou la qualité des organisations « Nous savons peu de choses encore sur les modes de régulation de la plupart des systèmes, parfois même sur leur existence. Nous sommes incapables de maîtriser intellectuellement l’analyse de systèmes de systèmes que constituent les ensembles les plus vastes sur lesquels Lire la suite [...]

Chapitre I: Faire les bonnes choses

Ces pages vous permettent d’accéder à mes sources et d’entreprendre des recherches complémentaires. J’actualise tant que faire se peut ces références. Pour le faire, le mieux est de laisser des commentaires pour me permettre de fournir les éléments qui vous seront le plus utiles. « Faire les bonnes choses », ou la qualité des Lire la suite [...]
Print Friendly

Pages: 1 2 3 4